VILSECK, Allemagne - Un tribunal militaire a condamné lundi un soldat américain pour meurtre après avoir exécuté quatre prisonniers irakiens, attachés et aux yeux bandés en 2007. Le militaire avait plaidé coupable.

ASSOCIATED PRESS

Vêtu de son uniforme d'apparat, le sergent chef Joseph Mayo a plaidé coupable d'assassinat et conspiration lors de son procès qui s'est tenu sur la base américaine, dans le sud de l'Allemagne.

Agé de 27 ans, il connaîtra sa peine à la fin de la journée, mais encourt la prison à vie ainsi qu'un déclassement au rang de soldat, et perte de tous ses salaires.

Le colonel Jeffrey Nance, qui supervise les poursuites, a déclaré que Mayo «avait prémédité le meurtre» au cours duquel quatre Irakiens ont été tués d'une balle dans la tête, à Bagdad entre mars et avril 2007.

En février, le sergent Michael Leahy, 28 ans, avait été condamné à la prison à perpétuité avec la possibilité de liberté conditionnelle, après avoir admis l'exécution d'un détenu.