Source ID:; App Source:

Irak: Rice reconnaît sa part de responsabilité

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré dimanche qu'elle... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Associated Press
Washington

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré dimanche qu'elle regrettait que les Etats-Unis se soient fiés à des renseignements erronés, qui ont servi de base à la guerre en Irak, et reconnu avoir une part de responsabilité dans la mauvaise gestion de l'occupation américaine en Irak.

«Je donnerais tout pour pouvoir revenir en arrière et savoir précisément ce que nous allions trouver en allant sur place. Mais ce n'est pas de cette manière que cela fonctionne», a déclaré Mme Rice lors d'une interview. «Et je pense toujours que le renversement de Saddam Hussein va devenir un grand succès stratégique».

La secrétaire d'Etat a aussi déclaré qu'elle était «toujours scandalisée par l'incapacité de la communauté internationale à s'occuper des tyrans». «Nous avons vu cela en Birmanie», a-t-elle cité en exemple. «Nous observons désormais cela, je pense, d'une très très mauvaise manière au Zimbabwe, où Robert Mugabe ne devrait plus être là depuis longtemps.»

Mme Rice, qui était la conseillère de Bush en matière de sécurité lorsque les Etats-Unis ont envahi l'Irak, a reconnu que c'était une erreur de charger le département américain de la Défense de la reconstruction de l'Irak dès les premières phases de l'occupation du pays. «Je ne pense pas que nous avions la bonne structure», a-t-elle souligné.

Mais elle a refusé de faire porter la faute sur le ministre de la Défense Donald Rumsfeld. «Je prend ma part de responsabilité pour ça, aussi. Nous n'avions juste pas la bonne structure».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer