Source ID:; App Source:

La Chine va interdire le charbon «sale»

Reste que la Chine représente la moitié de... (PHOTO ARCHIVES REUTERS/STRINGER)

Agrandir

Reste que la Chine représente la moitié de la consommation mondiale de charbon, une source dont elle tire plus de 70 % de son énergie.

PHOTO ARCHIVES REUTERS/STRINGER

Agence France-Presse
PÉKIN

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, a annoncé qu'elle allait interdire d'ici quatre mois la vente et l'importation de charbon «sale», une mesure qui pourrait avoir des répercussions chez les exportateurs.

La houille contenant plus de 3 % de soufre ou plus de 40 % de cendres sera bannie à partir du 1er janvier prochain, a indiqué lundi sur son site internet la Commission nationale pour la réforme et le développement, l'agence d'État de planification économique.

Le gouvernement a pris cette décision dans le but d'améliorer la qualité de l'air dans les villes, a commenté l'agence officielle de presse Chine nouvelle.

La pollution atmosphérique s'est imposée comme un problème majeur dans la deuxième économie de la planète, devenue également le premier marché automobile mondial.

Le premier ministre Li Keqiang a récemment annoncé que le pays allait fermer 50 000 petits fourneaux à charbon et améliorer les performances environnementales de centrales de plus grande taille.

Reste que la Chine représente la moitié de la consommation mondiale de charbon, une source dont elle tire plus de 70 % de son énergie, avec une tendance toujours à la hausse : le pays continue en parallèle à bâtir de nombreuses nouvelles centrales thermiques.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer