Source ID:; App Source:

Les lacs continuent de se détériorer malgré le discours politique

L'état des lacs du Québec continue de se détériorer en raison d'une... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo: Alain Roberge, La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

L'état des lacs du Québec continue de se détériorer en raison d'une réglementation insuffisante et souvent ignorée, un manque de moyens et une absence de réelle volonté politique.

C'est là le constat brutal et sans appel que livre le réalisateur Pierre Brochu dans un documentaire intitulé «Nos lacs sous la surface», présenté à la presse, mercredi.

 Le film dresse un portrait inquiétant de la situation des lacs québécois en identifiant les causes de leur mort accélérée, qui se manifeste par la prolifération des cyanobactéries, communément appelées algues bleu-vert. Parmi ces causes, le film pointe du doigt les pratiques agricoles polluantes, l'urbanisation des rives et la navigation de plaisance à moteur.

  Le réalisateur démontre que la réglementation visant à contrer les effets néfastes est soit inexistante, soit insuffisante ou carrément ignorée et que le ministère de l'Environnement n'a pas les moyens requis pour faire face à la situation.

 Le film, truffé de déclarations de premiers ministres et ministres de l'Environnement successifs remontant jusqu'aux années 1970, permet de juger de l'écart entre les intentions vertueuses et l'action réelle, et de la facilité avec laquelle un palier de gouvernement se décharge de ses responsabilités en renvoyant le problème à un autre palier.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer