Le nombre de papillons monarques qui ont rejoint leur aire d'hivernage au Mexique a bondi de 69% par rapport au creux noté l'an dernier, a indiqué mardi le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Publié le 27 janv. 2015
ASSOCIATED PRESS

L'an dernier, les papillons ne recouvraient que 1,67 acre, soit la superficie la plus faible depuis que des données ont commencé à être compilées en 1993.

Cette année, ils couvrent 2,79 acres, d'après des chiffres compilés par les responsables mexicains de l'environnement et dévoilés mardi.

Le directeur du WWF au Mexique, Omar Vidal, a dit que si ces données représentent une bonne nouvelle, la superficie demeure malgré tout très, très modeste.

Les papillons orangés et noirs souffrent d'une perte de l'habitat d'asclépiade aux États-Unis, de la déforestation illégale au Mexique et des changements climatiques.

Les papillons migrent chaque année vers le Mexique pour passer l'hiver dans les mêmes forêts de pins et de sapins.