Source ID:; App Source:

Vagues de chaleur en Alaska

Les gens sont allés se rafraîchir au Goose... (Photo Rachel D'Oro, AP)

Agrandir

Les gens sont allés se rafraîchir au Goose Lake à Anchorage.

Photo Rachel D'Oro, AP

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Rachel D'Oro
Associated Press
ANCHORAGE, Alaska

La vague de chaleur qui frappe l'Alaska ne rivalise peut-être pas avec la chaleur accablante de Phoenix ou de Las Vegas, mais pour les résidants de l'État le plus septentrional des États-Unis, la chaleur actuelle ressemble à un véritable four, ou à un paradis tropical.

Avec une température de 26 degrés Celsius mercredi à Anchorage, et des températures encore plus élevées dans certaines parties de l'État, les résidants ont été surpris par la chaleur, dans une région où très peu de maisons possèdent la climatisation.

Ils ont donc pris des bains de soleil et se sont baignés dans les lacs, ont arrosé leurs chiens et ont vidé les étagères d'un magasin de la ville qui vendait des ventilateurs. Les températures habituelles à Anchorage à la mi-juin sont de 16 à 20 degrés Celsius, et il y avait encore de la neige il y a un mois.

Pour certains résidants de l'État, la chaleur est une bénédiction. Jordan Rollison, 18 ans, prenait le soleil avec ses amis mercredi autour du lac Goose à Anchorage.

«J'adore ça, j'adore ça!, a-t-il dit. Je n'ai jamais vécu un été comme celui-ci, jamais.»

Mais certaines personnes ne sont pas aussi excitées par la température et estiment qu'il fait tout simplement trop chaud.

«C'est presque insupportable pour moi, a déclaré Lorraine Roehl. Je n'aime pas la chaleur. Je suis habituée à la brise fraîche de l'océan.»

Des records de chaleur ont été enregistrés en Alaska au cours des derniers jours, notamment à Talkeetna, à 129 kilomètres au nord d'Anchorage, où il a fait 35,5 degrés Celsius lundi. La localité est la dernière étape des alpinistes en route vers le mont McKinley, la plus haute montagne d'Amérique du Nord.

Le dernier record de chaleur en Alaska remonte à 1969, selon Jeff Masters, directeur de la météorologie pour le site Weather Underground.

«C'est la plus importante vague de chaleur en Alaska depuis 1969, a-t-il dit. Nous sommes loin, très loin de la normale.»

Cette vague de chaleur est accompagnée d'une invasion de moustiques que certains affirment être la pire jamais vue dans la région.

Les météorologues prévoient un rafraîchissement à partir de mercredi.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer