(Montréal) Le Canada a franchi dimanche le cap des 600 000 cas de coronavirus, deux semaines après avoir dépassé le demi-million de cas, témoignant de la persistance de la pandémie dans le pays pendant la période des fêtes de fin d’année.

Agence France-Presse

Dimanche après-midi, le Canada comptait 601 314 contaminations depuis le début de la pandémie et 15 860 morts, selon les chiffres des provinces et territoires rapportés par la chaîne publique de télévision CBC.

L’Ontario, la province la plus peuplée du Canada, a recensé dimanche 2964 cas dans les 24 dernières heures et le Québec 2869, un nouveau record quotidien pour la province francophone qui a le plus lourd bilan en vies humaines.

Les nouveaux décès recensés dimanche portent à 4650 le nombre des morts en Ontario et à 8347 au Québec.

> Lisez notre article sur le bilan du Québec des trois derniers jours

Le Canada, qui compte quelque 38 millions d’habitants, est passé de 500 000 à 600 000 cas en 15 jours, alors qu’il n’avait atteint le seuil des 100 000 qu’à la mi-juin, trois mois après le début de l’épidémie sur son sol.

Certaines provinces, dont l’Ontario et le Québec, ont imposé un confinement dans plusieurs régions pendant la période des fêtes.

Réagissant aux inquiétudes exprimées dans le pays sur les voyages vers des destinations ensoleillées malgré les recommandations officielles, le gouvernement a annoncé la semaine dernière qu’il allait exiger un test négatif pour tout voyageur arrivant au Canada.

Les autorités canadiennes déconseillent fortement tout déplacement non essentiel à l’étranger afin d’éviter la propagation de la maladie, une recommandation ignorée par quelques élus.

Des vacances dans les Caraïbes ont ainsi coûté son poste au ministre des Finances de la province d’Ontario, Rod Phillips, qui a dû démissionner en raison de la polémique sur son voyage.

Au cours des derniers jours, plus d’une demi-douzaine de parlementaires ou de personnalités politiques ont reconnu avoir effectué des séjours à l’étranger pendant la période des fêtes et certains ont présenté des excuses.