Steve Carell crée le virus de la stupidité

Steve Carell... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Steve Carell

Photo: archives Reuters

Jozef Siroka
La Presse

Le comédien de 52 ans se prépare à incarner un scientifique qui crée par accident un virus très contagieux qui rend les gens stupides.

Les personnes qui en sont affligées voient leur quotient intellectuel graduellement baisser, tandis que l'on se démène pour trouver un remède contre l'épidémie.

Même le président des États-Unis est infecté; tentant de rassurer la population, il finit par se mettre à baver en direct à la télévision.

Le film est basé sur le roman de science-fiction I.Q. 83 d'Arthur Herzog. L'adaptation sera assurée par Charlie Kaufman, expert des intrigues décalées comme en font foi ses scénarios de Being John Malkovich ou Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

Publié en 1978, le livre de Herzog adopte un ton sérieux, mais la version cinématographique vise plutôt un registre satirique dans la veine du Dr. Strangelove de Stanley Kubrick.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer