Le jeune cinéaste canadien Jason Reitman a connu une série de succès critiques et publics dès ses débuts avec des comédies dramatiques telles Thank You For Smoking, Juno ou Up in the Air.

Jozef Siroka LA PRESSE

Mais il a heurté un mur avec son dernier film sorti en salle, Labor Day, l'histoire d'une femme qui se fait séquestrer chez elle par un mystérieux détenu évadé qui lui apprend notamment à faire une tarte aux pêches.

En entrevue dimanche dernier, Reitman a admis que son adaptation du roman prisé de Joyce Maynard était «un effort erroné».

Il regrette de ne pas avoir davantage mis l'accent sur le fils de la protagoniste qui, selon lui, est le véritable héros du film.

«La romance était en fait l'intrigue secondaire» du récit, analyse-t-il rétrospectivement.

Source: Screen Crush