Source ID:5757; App Source:CinemaWilliam

Christal Films : Pas de plan d’arrangement avant le 20 octobre

Le plan d’arrangement avec les créanciers du distributeur Christal Films ne sera pas proposé avant le 20 octobre. La maison de distribution reste sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers, sous laquelle elle est placée depuis le 16 mai, jusqu’au 20 octobre.

Le plan d’arrangement, d’abord prévu pour le 16 juin, puis repoussé au 10 septembre, sera proposé une fois plusieurs points réglés. Parmi eux, une entente de sous-distribution pour les 300 films déjà exploités (les films du catalogue 1) par Christal Films. Trois distributeurs ont manifesté leur intérêt pour ce catalogue.

Depuis le début de l’été, plusieurs éléments d’actifs de Christal Films ont été proposés à la vente. Les Films Séville ont acquis les films québécois et canadiens en cours de production (les films du catalogue 2), parmi lesquels C’est pas moi je le jure ou Cadavres.

En dépit de son intérêt pour les films étrangers en cours de production (les films du catalogue 3), Séville n’a toutefois pu conclure aucune entente avec leurs producteurs ou vendeurs internationaux et a renoncé à la transaction.

Le contrôleur de Christal Films, la firme Raymond Chabot, négocie avec chacun de ces producteurs et vendeurs la reprise de leurs droits et le remboursement des minimums garantis payés par Christal.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer