AGENCE FRANCE-PRESSE

Les autorités pakistanaises ont décidé vendredi de retarder la sortie d'une comédie indienne de Bollywood parodiant Oussama Ben Laden, jugée offensante et porteuse de risques dans un pays régulièrement ensanglanté par les attentats terroristes.

Les censeurs du ministère de la Culture ont assisté dans la journée à une projection privée de Tere bin Laden (Sans toi, ben Laden) à l'issue de laquelle ils devaient décider d'autoriser ou non la sortie du film.

Mais ils ont finalement reporté leur décision à mercredi prochain, a annoncé un responsable du ministère, Moeen-ul-Islam Bukhari, ce qui a de facto empêché le film de sortir vendredi dans le pays comme prévu, tout en lui faisant un grand coup de publicité dans la région.

Cette comédie à petit budget met en scène un reporter pakistanais qui tente d'émigrer aux États-Unis et espère que son interview d'un fermier qui est le portrait craché de Ben Laden va lui permettre d'obtenir enfin un visa.

Les censeurs le voient comme une incitation à commettre des attentats suicide, déjà très fréquents dans le pays. Ils estiment également qu'il ridiculise la société pakistanaise, offense les musulmans, décrit Oussama Ben Laden comme «lâche et ridicule», comporte des aspects vulgaires et pourrait provoquer des réactions hostiles chez les «fanatiques et fondamentalistes» du pays.

Après avoir au départ décrété son interdiction, ils ont ensuite accepté de reconsidérer leur décision après que les producteurs du film ont dénoncé une violation de leur liberté d'expression.

Les médias sont relativement libres au Pakistan, mais le pays s'est signalé en mai dernier en fermant brièvement l'accès aux sites internet YouTube et Facebook pour cause de contenus jugés blasphématoires.

Le film à petit budget est sorti vendredi dans plusieurs pays comme l'Inde, l'Australie, la Grande-Bretagne, la Malaisie, Singapour et les Émirats arabes unis. Il doit sortir plus tard aux États-Unis, selon ses producteurs.

Ce débat intervient après que plusieurs pays du Golfe ont interdit un film de Bollywood très critique sur les causes des violences au Moyen-Orient.