Publié le 28 mars 2011
Jozef Siroka LA PRESSE

Once Upon a Time in America est en train de recevoir un traitement royal qu'aurait certainement approuvé son défunt réalisateur, Sergio Leone.

Le réputé laboratoire italien L'Immagine Ritrovata, qui assure la restauration numérique du dernier film du maître du western spaghetti, a annoncé que 40 minutes supplémentaires seront ajoutées à la version de 229 minutes qui avait été présentée lors de sa première à Cannes en 1984. 

Leone avait initialement soumis un montage de 265 minutes à Warner Bros., qui avait promptement refusé. 

Le studio s'est même permis de distribuer une version charcutée de 139 minutes aux États-Unis, une décision qui a fait scandale à l'époque et qui a tellement déprimé le cinéaste italien qu'il n'a plus tourné de film jusqu'à sa mort, en 1989. 

Mettant en vedette Robert De Niro, James Woods et Joe Pesci, Once Upon a Time in America raconte l'essor du gangstérisme dans l'Amérique de la prohibition et de la Grande Dépression à travers les tribulations d'une bande d'amis nés dans le ghetto juif de New York.

Source: Variety