(Cannes) Quelques heures avant la remise des premiers prix TikTok au Festival de Cannes, le cinéaste Rithy Panh a réintégré ses fonctions de président du jury, dont il venait de démissionner face aux « pressions » du réseau social, a confirmé TikTok à l’AFP vendredi.

Publié le 20 mai
Agence France-Presse

« TikTok a fait marche arrière et nous redonne notre souveraineté », a indiqué le réalisateur franco-cambodgien à l’AFP vendredi matin, après l’avoir annoncé sur Twitter.  

« Le jury va pouvoir donner le prix aux films qu’il a choisis », s’est-il félicité.  

Vendredi après-midi, le #TikTokShortFilm va récompenser trois vidéos ultra-courtes (de 30 secondes à 3 minutes) lors d’une cérémonie au Festival de Cannes, une première, TikTok étant partenaire officiel du Festival pour cette 75e édition.

Jeudi, le cinéaste avait reproché au réseau social de ne pas lui laisser assez de « liberté » et d’exercer trop de « pressions » sur le jury.

Le réalisateur, dont le long métrage Les Gens de la rizière est, en 1994, le premier film cambodgien présenté au Festival de Cannes, a estimé que les suggestions de la plateforme étaient « trop insistantes » . Il avait toutefois affirmé son soutien aux créateurs des mini-films, jugeant que « certains sont vraiment de bonne qualité » .

Pour la première collaboration entre le réseau social préféré des jeunes et le prestigieux festival international, le jury a dû départager des vidéos très courtes par des cinéastes du monde entier.

Outre Rithy Panh, le jury est composé de trois autres cinéastes (Camille Ducellier, Basma Khalifa et Angèle Diabang) et une star de TikTok (Khaby Lame).