La Cinémathèque québécoise (CQ) accueillera en 2025 le congrès annuel de la Fédération internationale des archives du film (FIAF).

Publié le 7 mai
André Duchesne
André Duchesne La Presse

Fondée à Paris en 1938, la FIAF regroupe les plus importantes institutions de la planète vouées à l’héritage cinématographique.

Le directeur général de la CQ, Marcel Jean, s’est dit heureux de voir que la candidature de son institution ait été « accueillie avec enthousiasme ».

« Accueillir les délégués, c’est pour nous une manière de remercier la FIAF d’avoir soutenu le développement de la Cinémathèque depuis sa fondation en 1963, a-t-il déclaré par voie de communiqué. Nous voulons que ce congrès soit une vitrine sur notre dynamisme et sur la synergie entre les institutions publiques et privées qui font de Montréal une grande ville de cinéma. »

La CQ vise à tenir le congrès au début de mai 2025. Entre 200 et 300 participants sont attendus. Symposium, forum, rencontres diverses, visites culturelles et projections spéciales sont prévus au programme. La rencontre qui doit durer six jours sera aussi l’occasion de tenir l’assemblée générale annuelle de la FIAF.

Mentionnons par ailleurs que Marcel Jean recevra lundi, à la CQ, les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française. La remise de cette récompense avait été annoncée à l’été 2021 par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture de France, pour saluer la contribution de M. Jean au rayonnement des films français d’animation au Québec.