(Venise) La réalisatrice Nicole Garcia, unique représentante de la France dans la course au Lion d’or avec Amants, a expliqué vendredi à l’AFP être « très amoureuse des trois personnages joués par Pierre Niney, Benoît Magimel et par Stacy Martin » dans son film.

Agence France-Presse

Dans cette « histoire d’amour qui tourne mal », un couple de jeunes Parisiens (Pierre Niney en trafiquant et Stacy Martin en apprentie dans la restauration) est séparé subitement par un accident de la vie. Ils se retrouvent, des années plus tard, par hasard et à l’autre bout du monde, sur une plage de l’océan Indien.

Lui fait la petite main dans un hôtel de luxe, elle est désormais mariée à un riche homme d’affaires (Benoît Magimel), qui ferait tout pour ne pas la perdre. Aucun des deux n’a oublié son premier amour.

« Il y a un trio qui se forme et on sait bien que l’équation amoureuse est impossible, ils vont dans l’impasse et chacun va trouver la manière d’essayer de s’en sortir », a souligné la réalisatrice de Place Vendôme et L’adversaire.

Cette trame classique du trio amoureux, la cinéaste choisit de la montrer plutôt du point de vue de la jeune femme, qui peine à avoir prise sur son destin.

« J’ai toujours fait des films où les personnages féminins ont [...] peur des hommes, d’être humiliées par les hommes, d’être contraintes par eux », remarque Nicole Garcia, l’une des huit femmes sur 18 cinéastes en compétition lors de la 77e Mostra de Venise, qui se tient jusqu’au 12 septembre.