Lancé mercredi dernier dans 41 pays, Tenet a engendré des recettes globales de 53 millions de dollars, sans l’apport de la Chine et des États-Unis, deux territoires où le film de Christopher Nolan prendra l’affiche au cours des prochains jours.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Les recettes générées au Canada sont incluses dans ce chiffre, mais il a toutefois été impossible d’obtenir les détails. Le studio Warner Bros. tient à garder les résultats québécois et canadiens confidentiels pour le moment, préférant probablement les ajouter la semaine prochaine aux recettes américaines. Rappelons qu’en matière de cinéma, le Canada est considéré comme un marché intérieur pour les grands studios hollywoodiens. La sortie de Tenet chez nous, une semaine avant la sortie aux États-Unis, relève d’une circonstance exceptionnelle.

> Lisez la critique du film

Sans dévoiler de chiffres, Vincent Guzzo, vice-président exécutif de la chaîne des cinémas Guzzo, voit quand même dans la performance de la dernière fin de semaine les signes encourageants d’une relance.

« Si je compare le chiffre d’affaires du week-end avec la même période l’année dernière, on en est à 61 %, ce qui n’est quand même pas mal dans les circonstances ! indique celui qui a parlé à La Presse pendant une pause d’enregistrement de l’émission Dragon’s Den. Vendredi, on en était à 55 %, samedi à 87 % – il a plu ! – et dimanche à 38 %. C’est certain que Tenet occupe plusieurs écrans de nos cinémas, mais The New Mutants a bien fait aussi. »

Selon les chiffres dévoilés par le journal Variety, le Royaume-Uni serait le territoire où Tenet aurait été le plus populaire, avec des recettes de 7,1 millions de dollars. Suivent la France (6,7 millions), la Corée du Sud (5,1 millions) et l’Allemagne (4,2 millions).

La performance de Tenet au Royaume-Uni reste inférieure à celle de Dunkirk, Interstellar et Inception. En revanche, l’appui des Français au drame d’espionnage dans lequel l’intrigue se déroule dans deux temporalités impressionne. En attirant 809 601 spectateurs dans les salles de l’Hexagone depuis le 26 août, Tenet obtient non seulement le meilleur démarrage de 2020 en France, mais il fait même mieux que les deux précédents films de Christopher Nolan à la même étape, Dunkirk (708 000) et Interstellar (650 000).

« Christopher Nolan a une fois de plus proposé un long métrage évènement qui réclame d’être vu sur grand écran et nous sommes comblés que les publics du monde entier aient la possibilité de le voir en salle », a déclaré dans un communiqué Toby Emmerich, le grand patron de Warner Bros.

Les observateurs estiment en outre que cette bonne performance est de bon augure pour la suite des choses.