(Paris) Les Misérables de Ladj Ly, film coup de poing sur les violences policières dans les banlieues, est le candidat de la France pour l’Oscar du meilleur film international, a annoncé vendredi le Centre national du cinéma (CNC).

Agence France-Presse

Prix du Jury au dernier Festival de Cannes, présenté au dernier Festival de Toronto, Les Misérables raconte l’histoire d’une bavure policière dans une cité sensible de Seine–Saint-Denis, département jouxtant Paris, à travers le destin de « Pento » (Damien Bonnard), un flic qui débarque à la brigade anticriminalité de Montfermeil et va se retrouver pris dans une situation qui le dépasse.

Premier long métrage de fiction de Ladj Ly, 39 ans, Les Misérables, qui sortira en France le 20 novembre et dont Amazon a acquis les droits pour les États-Unis, est déjà vendu dans plus d’une cinquantaine de territoires à travers le monde.

La commission chargée de désigner le candidat de la France aux Oscars avait présélectionné en début de semaine trois longs métrages : Les Misérables, Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma, récit d’une romance interdite entre deux femmes dans un XVIIIe siècle corseté, et Proxima d’Alice Winocour, avec Eva Green en astronaute.

La 92e cérémonie des Oscars aura lieu le 9 février 2020 à Los Angeles.

La course est encore longue pour l’Oscar du meilleur film international : les pays font leur proposition, puis l’Académie des Oscars publie une première liste de films sélectionnés en décembre, avant d’annoncer en janvier la liste définitive des cinq films nommés.

La France n’a pas remporté l’Oscar du meilleur film étranger depuis 1993. Elle avait alors été récompensée pour Indochine de Régis Wargnier, avec Catherine Deneuve.

La statuette avait été remportée aux derniers Oscars par Roma d’Alfonso Cuaron.