Entre dessins animés Pixar, super-héros Marvel et chevaliers Jedi de Star Wars, les studios Walt Disney ont récolté quelque 7,325 milliards de dollars en 2018, leur deuxième meilleure performance de l'histoire après les 7,6 milliards empochés en 2016.

Mis à jour le 2 janv. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

À ce jour, les tentaculaires studios Disney restent les seuls dans le monde dont les recettes annuelles ont dépassé le seuil symbolique des 7 milliards de dollars.

«Grâce au soutien des fans de Disney, Pixar, des studios Marvel et de LucasFilm de par le monde, cette année a été monumentale pour les studios Disney», se réjouit mercredi dans un communiqué le président du groupe, Alan Horn.

Sur le marché nord-américain, les diverses productions Disney ont réalisé un chiffre d'affaires de 3,092 milliards de dollars, un nouveau record pour l'industrie cinématographique. Trois films, Black Panther, Avengers : Infinity War et The Incredibles 2, y ont dépassé chacun les 600 millions de recettes.

À eux trois, ces superproductions ont rapporté la somme cumulée de 4,64 milliards de dollars dans les cinémas du monde entier.

Autres succès, Ant-Man and the Wasp, Solo : A Star Wars Story, Ralph Breaks the Internet, ou encore le très attendu Mary Poppins Returns, 54 ans après celle campée par Julie Andrews. Ce film a déjà rapporté plus de 200 millions de dollars depuis sa sortie aux États-Unis le 19 décembre.

Pour 2019, les studios Disney annoncent de nombreuses productions spectaculaires, comme Captain Marvel et Avengers : Endgame pour Marvel au printemps, les nouvelles versions de Dumbo, The Lion King et Aladdin côté Disney, et Toy Story 4 pour Pixar.

En fin d'année, la suite de Frozen et le nouvel opus de la saga Star Wars (Episode IX) devraient remporter, comme toujours, un vif succès.