Rolex a exceptionnellement accepté une commande spéciale automobile de la part du Bloodhound Project, une fusée sur roues qui tentera de rouler à 1000 mi/h (1609 km/h) dans le désert sud-africain en 2016.

Publié le 24 mai 2014
Denis Arcand LA PRESSE

Rolex fabriquera les instruments analogiques du tableau de bord du Bloodhound, une bombe mue par un moteur de fusée hybride à combustibles solide et liquide (comme dans le temps des premiers astronautes!) et par un moteur de chasseur-bombardier Typhoon.

Rouler dans cette espèce de bombe sera aussi dangereux qu'aller sur la lune à bord d'une fusée Apollo et les ingénieurs du Bloodhound veulent des instruments analogiques en redondance de sécurité, au cas où les instruments électroniques lâcheraient. Rolex fera un indicateur de vitesse et un chronomètre.

Rolex aurait-il aussi pu faire un compte-tours? Pourquoi diable un compte-tours dans une fusée? direz-vous. C'est parce que le réacteur a besoin de tellement de jus qu'il faut un moteur V8 de Formule 1 de 750 chevaux pour activer la pompe à combustible liquide.

Photo Stefan Marjoram

La Bloodhound SSC