Le constructeur automobile japonais Nissan a renoncé à participer aux salons de Detroit et de Chicago, aux États-Unis, en l'absence de nouveaux modèles à y dévoiler et pour faire des économies, a indiqué mardi une porte-parole.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous ne participerons pas aux salons de Detroit et de Chicago parce que nous n'aurons aucune nouvelle voiture à y dévoiler», a déclaré la porte-parole de Nissan Haruko Wada, en faisant remarquer que le groupe était déjà présent au salon de Los Angeles, qui se tient jusqu'au weekend prochain.

Elle a expliqué que la décision avait été prise après avoir évalué l'efficacité économique d'une participation pour chaque salon.

«Nissan a déplacé le lieu de dévoilement de ses nouveaux modèles de Detroit à Los Angeles ou New York il y a environ trois ans. Il est de moins en moins efficace de participer au salon de Detroit», a-t-elle ajouté.

Comme tous ses homologues, Nissan traverse actuellement les pires difficultés aux États-Unis en raison de la dégringolade du marché local. Le 31 octobre, le groupe japonais avait dit s'attendre à une chute de 66,8% sur un an de son bénéfice net pour l'ensemble de 2008-2009 (avril-mars), après un plongeon de 40,5% au premier semestre.