Le constructeur allemand Volkswagen a annoncé lundi qu'il allait investir 2,14 milliards de dollars supplémentaires en Chine et ouvrir deux nouveaux sites de production dans le pays.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Ces 2,14 milliards de dollars s'ajoutent aux 5,9 milliards que le numéro un européen de l'automobile a déjà prévu d'investir en Chine d'ici 2012, précise le groupe dans un communiqué. Ces investissements seront financées grâce aux liquidités dégagées par les deux joint venture (filiales communes) de Volkswagen avec des partenaires locaux.

 

«Nous allons atteindre comme prévu notre but de doubler à long terme nos ventes (en Chine) à deux millions d'unités», a déclaré le patron de Volkswagen pour la Chine, Winfried Vahland, cité dans le communiqué.

 

Le groupe Volkswagen a vendu en 2009 1,40 million de véhicules en Chine, devenue son premier marché devant l'Allemagne, sur un total de 6,29 millions de ventes dans le monde.

 

La Chine, où Volkswagen est présent depuis 25 ans avec sept sites de production, est au centre de la stratégie du constructeur européen, qui ambitionne de détrôner d'ici 2018 le numéro un mondial, le japonais Toyota.