Évora. On connaissait le fromage, la ville (une commune du Portugal) et, depuis hier, la voiture... En effet, c'est le nom de baptême de la dernière création de Lotus qui, hier, effectuait au British Motor Show sa première apparition publique.

Éric Lefrançois
Éric Lefrançois LA PRESSE

Développée sous le nom de code Eagle, cette Lotus sera animée par un moteur V6 3,5 litres d'origine Toyota de 280 chevaux implanté en position centrale. Selon les données de son constructeur, l'Evora sera en mesure d'atteindre une vitesse de pointe de 260 km/h et d'atteindre, suite à un départ arrêté, les 100 km/h en moins de cinq (5) secondes. Le poids du véhicule n'a pas été communiqué, mais le constructeur anglais estime qu'il ne devrait pas dépasser les 1400 kilogrammes. Les formes très ramassées de l'Évora et l'implantation de sa mécanique ne laissent pas deviner sa capacité à recevoir des -petits- passagers à l'arrière. En plus d'une configuration 2+2, cette Lotus sera aussi disponible en pure 2 places, l'espace arrière étant alors dévolu aux bagages. D'autres variantes sont prévues à l'avenir, notamment un cabriolet et une version à très hautes performances.

Les premières livraisons de cette 2+2 à moteur central commenceront au printemps 2009, et avec seulement 2000 de ces voitures assemblées à la main produites par an.