Il y a deux semaines, l'ingénieur en charge de la technologie hybride chez GM laissait entendre que la technologie de Toyota était loin derrière la sienne, une pile au phosphate développée par A123 Systems.

Alain McKenna COLLABORATION SPéCIALE

Il y a deux semaines, l'ingénieur en charge de la technologie hybride chez GM laissait entendre que la technologie de Toyota était loin derrière la sienne, une pile au phosphate développée par A123 Systems.

La semaine dernière, c'était au tour du vice-président de Toyota America, Don Esmond, de réagir. Celui-ci a plutôt rigolé en apprenant la nouvelle, et a parié que Toyota serait malgré tout la première marque à utiliser cette nouvelle forme de pile électrique.

M. Esmond a toutefois refusé d'en révéler davantage sur la stratégie de Toyota, laissant entendre que General Motors est probablement en train de bluffer, et qu'il n'y aura pas de véhicule électrique signé GM avant longtemps.