En plus, les nombreux et généreux rabais accordés par certains constructeurs ont fait en sorte que le prix des fourgonnettes d'occasion a baissé à vue d'oeil. Bref, le marché est encore favorable aux acheteurs.

Jean-François Guay COLLABORATION SPéCIALE

En plus, les nombreux et généreux rabais accordés par certains constructeurs ont fait en sorte que le prix des fourgonnettes d'occasion a baissé à vue d'oeil. Bref, le marché est encore favorable aux acheteurs.

Toutefois, avec la hausse du prix de l'essence, plusieurs automobilistes se demandent s'ils ont besoin d'une fourgonnette ou si une familiale de taille intermédiaire ne ferait pas l'affaire. Règle générale, une fourgonnette consomme plus qu'une familiale et son comportement routier est moins intéressant. Mais si vous devez transporter tout le barda d'une petite famille moderne, la fourgonnette représente le véhicule familial par excellence. De plus, il est présentement plus facile de négocier l'achat d'une fourgonnette d'occasion que de tout autre véhicule.

Somme toute, en bon chef de famille, il est probable que vous arriviez à la conclusion qu'une fourgonnette est indispensable à vos activités. En effet, vous voyagez régulièrement avec vos rejetons et vous faites du camping, du ski ou encore du vélo. Il ne faut pas, non plus, oublier les équipements de hockey de vos enfants (et ceux de leurs coéquipiers)... C'est décidé, c'est une fourgonnette qu'il vous faut!

Si vous trouvez le prix des fourgonnettes japonaises d'occasion trop élevé, vous pouvez opter pour des modèles américains plus abordables comme la Chevrolet Venture et ses cousines Pontiac Montana et Oldsmobile Silhouette. Des trois, la Venture est la plus abordable. Comme il y en a plus sur le marché de l'occasion, les Venture peuvent se vendre plusieurs milliers de dollars de moins (de 1000$ à 4000$, selon l'année et la version) qu'une Montana.

Par ailleurs, à condition d'en trouver une, les défuntes et rares Silhouette représentent une meilleure aubaine. Comparativement à sa rivale Dodge Caravan qui propose le choix entre deux motorisations, la Venture (et ses cousines) n'ouvre son capot qu'à un seul groupe motopropulseur, soit: un V6 de 3,4 litres et 180 chevaux couplé à une boîte automatique à quatre rapports. De 2002 à 2004, il était possible également de commander le rouage intégral VersaTrak.

Quant à la fiabilité, le moteur a eu quelques problèmes entre 2000 et 2003. Ainsi, il est fortement recommandé de faire vérifier le joint d'étanchéité de la tubulure d'admission et les joints de culasse (fuites), les pistons (cognements) et le tendeur de la courroie d'alternateur (grondement). De même, les suspensions, la crémaillère, les freins avant, et les essuie-glaces doivent être inspectés par un technicien qualifié. Par ailleurs, la carrosserie est sensible à la rouille et la peinture peut s'écailler prématurément.