À l’instar de sa société mère Hyundai, Kia a reconfirmé la semaine dernière son positionnement axé sur le design en dévoilant les premières photos de son prochain Sportage. Le VUS compact n’aura jamais eu autant de style.

Charles René
Charles René La Presse

Le modèle sera le deuxième véhicule de la gamme du constructeur, après l’EV6, qui sera caractérisé par le nouveau langage stylistique nommé « Opposites United ». Avec la calandre en « nez de tigre » maintenant placée en filigrane, il présente des phares avant en forme de boomerang partant des ailes pour se terminer sur le bouclier.

Le point de vue latéral est plus traditionnel dans son approche. Certes, on peut voir une ceinture de caisse plus sculptée, mais la forme générale fait résolument VUS moderne, avec une ligne qui s’élève à l’arrière de concert avec des ailes bien définies pour donner un rendu plus sportif. L’arrière complète le tout avec des feux placés aux extrémités et liés par un trait.

PHOTO FOURNIE PAR KIA

La ligne s’élève à l’arrière de concert avec des ailes bien définies pour donner un rendu plus sportif.

L’habitacle n’est pas en reste dans la refonte avec un écran multimédia qui se fond à l’instrumentation numérique, une approche qu’on pourrait comparer au système MBUX de Mercedes-Benz. Encore là, Kia semble vouloir soigner le raffinement avec divers coloris et matières, ce qui donne, du moins en photo, un côté bien cossu à ce Sportage.

PHOTO FOURNIE PAR KIA

L’habitacle du Kia Sportage 2023

Rien n’a été dévoilé pour le moment sur le plan technique. Cela dit, on peut assurément regarder sous le capot de son cousin, le Hyundai Tucson, pour avoir un avant-goût. Il embarque un quatre-cylindres de 2,5 L (187 ch) de série. Le quatre-cylindres de même cylindrée, mais turbocompressé, employé par le Sorento (281 ch) pourrait également être mis à profit pour une version plus sportive du Sportage, tout comme le groupe hybride du Tucson. Nous en saurons plus au courant des prochains mois.