C’est sans tambour ni trompette que Volkswagen a mis fin en janvier à la production de son iconique Golf de série à son usine d’assemblage de Puebla, au Mexique. C’est ainsi que se termine un chapitre prolifique de l’histoire de la marque allemande sur le sol nord-américain.

Publié le 2 févr. 2021
Charles René
Charles René La Presse

Lancée en 1975 sous le nom de Rabbit de ce côté-ci de l’Atlantique, la légendaire compacte à hayon a déposé les armes devant les immensément populaires VUS et multisegments alors qu’elle amorce sa transition vers sa huitième génération. Sa déclinaison de base sera donc officiellement remplacée par le Taos, multisegment sous-compact qui se positionne sous le Tiguan dans la hiérarchie du constructeur.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Le Volkswagen Taos

Le directeur des relations publiques de Volkswagen Canada, Thomas Tetzlaff, nous a précisé que plusieurs Golf d’années-modèles 2021 ont été assemblées pour le marché canadien afin de répondre à la demande. Cela a sans doute également pour but de faire le pont avec le Taos, dont la commercialisation canadienne est prévue au courant de l’été prochain.

Un avenir sportif

Pour les inconditionnels du modèle, tout n’est cependant pas perdu. À l’instar des États-Unis, Volkswagen continuera de distribuer les livrées GTI et R de la Golf au Canada, une décision qui est justifiée par les ventes « très fortes » de ces versions sportives au pays, soutient M. Tetzlaff. La nouvelle et huitième génération de ces Golf plus dynamiques débarquera ici à l’automne.

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

La Volkswagen Golf R 2022

Alors que nous sommes toujours en attente des spécifications techniques de la livrée canadienne de la GTI, la version européenne suggère une évolution de la forme actuelle. On aurait donc toujours droit à une architecture à traction appuyée sur un moteur quatre-cylindres de 2 L turbocompressé de 242 ch.

Les détails techniques de la Golf R destinée à une diffusion canadienne ont été présentés en novembre dernier. En somme, elle se situera toujours au-dessus de la GTI en matière de prix et de performance, avec un quatre-cylindres de 2 L produisant 315 ch. Ses 310 lb-pi de couple sont distribués aux quatre roues au moyen d’un rouage intégral 4 MOTION de dernière génération. Une boîte manuelle à six rapports tout comme une transmission automatique à double embrayage à sept rapports seront proposées.