Plus souvent qu'autrement, un multisegment (ou un crossover, si vous préférez) a l'allure d'un VUS civilisé, c'est-à-dire un véhicule développé sur une plateforme de voiture sur une suspension un peu surélevée.

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond LE SOLEIL

L'Infiniti EX35 propose tout à fait le contraire. Sa position de conduite plus basse fait que l'on se retrouve dans une routière plutôt que dans un (semblant de) VUS. C'est tout à son honneur.

Les ingénieurs de Nissan ont voulu créer «un VUS aux allures de coupé». Il faut croire qu'ils ont réussi, si on en juge par les commentaires entendus des voisins. Surtout ceux de la gent féminine... Selon un confrère américain rencontré quelque temps après l'essai, Nissan a conçu un véhicule idéal pour les femmes qui ont un ou deux enfants au plus, juste assez d'espace pour les transporter sans plus.

Au chapitre de l'espace de chargement, le coffre du EX35 passe tout juste le test de l'épicerie d'une famille de cinq, avec ses 476 litres de volume.

Une main de fer...

On pourrait résumer la conduite du EX35 à «une main de fer dans un gant de velours». Il offre une douceur de roulement tout en étant très dynamique. Ce véhicule tient très bien la route surtout avec les pneus de 18 pouces, installés sur la voiture essayée par Le Soleil.

Quant aux performances du moteur V6 de 3,5 litres, il est très bien dosé pour ce genre de véhicule. Il répond très bien aux sollicitations et peut très bien en prendre.

La consommation de carburant se situe tout juste en dessous des 10 litres aux 100 kilomètres sur la route. Les estimations de l'Environmental Protection Agency (EPA) américaine font état de 8,5 litres aux 100 kilomètres. Par ailleurs, le réservoir de 75 litres préfère l'essence super.

Aides à la conduite

 

La version du Infiniti EX35 essayée comportait l'ensemble d'options Journey. Il inclut notamment le système de rétrovision par caméra, offrant la vue périphérique tout autour du véhicule. Ce qui serait très apprécié des conducteurs ayant de la difficulté à se stationner en parallèle. Ce système n'est pas un luxe sur ce modèle, compte tenu de la configuration des fenêtres. Une familiale Volvo V70 (beaucoup plus longue) est bien plus facile à stationner, à titre d'exemple.

 

Deux autres dispositifs de sécurité active proposés avec l'ensemble technologie dans le EX35 ont retenu l'attention du Soleil. Il s'agit du système de prévention de sortie de voie (ou LDP pour lane departure prevention) avec le système d'avertissement de sortie de voie, ainsi que du régulateur de vitesse intelligent (ou adaptatif).

 

Le premier dispositif avertit d'un bip-bip le conducteur, abaisse le régime du moteur et corrige très légèrement la trajectoire aussitôt que le véhicule se trouve trop près de la ligne blanche de l'accotement. Il en est de même pour un changement de voie sans clignotant. En tout temps, même si le LDP n'est pas activé, le bip-bip se fait entendre si on bifurque de sa voie.

 

Il faut ajouter à cela l'écran de surveillance du périmètre. Cet aide à la conduite se sert des petites caméras avant, latérales et arrière, et projette une vue des obstacles situés tout autour du véhicule. Très pratique, compte tenu de l'arrière du véhicule en hauteur, ce qui nuit quelque peu aux stationnements en parallèle.

 

L'EX35 est également doté d'une clé intelligente avec bouton-poussoir pour le démarrage.