Les Infiniti FX 35 et 45 auront de la compagnie en 2007.

Publié le 4 janv. 2008
Jacques Deshaies

La division Lincoln qui cherche à reconstruire son image depuis quelques années présente cet automne une version endimanchée du véhicule multisegment Edge de Ford. Il est attendu ce MKX depuis sa toute première présentation en janvier dernier au Salon international de l'auto de Détroit. Il remplace le Lincoln Aviator qui n'a pas connu le succès espéré.

 

Le MKX utilise comme base de travail la plateforme de l'actuelle Mazda 6. Il offre un joli coup d'œil avec ses roues aux quatre coins et son capot très court, qui lui confère un air plutôt sympathique. L'immense grille de chrome distinguera la marque Lincoln des autres produits du constructeur. Ce nouveau venu qui sera offert aux consommateurs d'ici la fin de l'année propose plusieurs accessoires intéressants, dont le toit Vista Roof. Il s'agit d'un toit vitré jusqu'à l'arrière avec une partie amovible à l'avant, complété par un pare-soleil coulissant. Plusieurs autres éléments méritent d'être soulignés comme le climatiseur à deux zones, la console logée dans le plafonnier avec quelques compartiments de rangement et les sièges avant chauffants ou climatisés selon la saison. Le cuir et l'aluminium sont aussi de série à l'intérieur de ce Lincoln.

 

Le MKX sera offert en mode traction ou intégral et propulsé par un nouveau V6 Duratec de 3,5 litres proposant une puissance de 250 chevaux, tout comme son homologue, le Ford Edge. Ajoutez à cette motorisation une boîte automatique à six rapports, la seule offerte au catalogue d'ailleurs, une suspension indépendante aux quatre roues et vous avez un véhicule multifonction de grand luxe.

 

Il était temps que le fabricant américain et sa division de voitures de luxe présentent un véhicule qui répond à la nouvelle tendance du marché. Il est par ailleurs navrant que la haute direction ait tardé à offrir ces nouveautés aux consommateurs. Il faut se rappeler que les versions définitives ont été présentées à la presse en janvier dernier. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.