Il n'y a pas qu'un constructeur aux traditions bien établies comme Ferrari qui se lance dans la familiale super sport. Fisker, un constructeur qui n'a aucune tradition, a dévoilé au salon de Francfort la Surf, qui est basée sur la même plate-forme que la berline Karma.

Denis Arcand MONVOLANT.CA

La ligne de la Surf évoque celle de la Ferrari FF (surtout vue de l'arrière, en réalité), mais Henrik Fisker a dit à Francfort qu'il s'est inspiré de la Lamborghini Espada, ce qui n'est pas surprenant puisque la FF, à son lancement au début de 2011, avait été comparée à la défunte Espada. Fisker, qui a dessiné plusieurs Aston Martin mémorables, a bien le droit de choisir ses références, et ça paraît mieux de dire qu'on s'est inspiré d'une classique qui a cessé d'être produite en 1978 que de dire «cet été, j'ai singé la FF».

Cependant, la familiale Fisker a quatre portes et le hayon, ce que Ferrari n'avait pas voulu (ou osé ?) faire avec sa FF quatre places, qui a juste deux portes latérales et le hayon.

À l'intérieur, peu de voitures sont aussi différentes l'une de l'autre. La Ferrari FF a un moteur à essence de 660 chevaux et le rouage intégral capable d'atteindre 300 km/h. La Fisker est une hybride en série à propulsion arrière, mue par deux moteurs électriques de 150 KW (403 chevaux) bridés à 125 km/h. Il y a une batterie de 20 KWh qui assure environ 80 km d'autonomie électrique. Après, c'est le même principe que la Chevrolet Volt, un générateur produit de l'électricité grâce à un moteur à essence 4-cylindres (un GM Ecotec LNF).

Fisker a présenté la Surf en même temps qu'une autre berline électrique, la Nina, qui est censée être moins chère que la Karma à 100 000$ et plus.

Fisker promet la Surf et la Nina pour 2013, mais si c'est comme la première voiture, la Karma, ce sera plutôt 2015. La Karma, présentée en 2008, devait être produite dès 2009, mais après de nombreux reports, la première livraison a eu lieu en juillet dernier.

Pour l'instant, les voitures sont faites en Finlande par l'assembleur Valmet, mais Fisker a racheté de GM une usine fermée en 2009 au Delaware, mais on ne sait pas quand la production pourra être transférée aux États-Unis.