Des étudiants de l'Université Brigham Young, en Utah, ont bricolé une sorte de cigare électrique qu'ils ont fait rouler sur la piste naturelle des Bonneville Salt Flats, une plaine couverte de sel à la place d'un lac préhistorique aujourd'hui asséché.

Denis Arcand LA PRESSE

La supervoiture monoplace appartient à une nouvelle catégorie, E1, celle des tout électriques qui pèsent 499 kg ou moins. Le bolide a atteint la vitesse de 281,6 km/h. L'an dernier, le même groupe d'étudiants avait réussi une pointe à 223,7 km/h, mais les jeunes avaient exagéré à l'essai suivant et fait basculer leur engin sur le côté.

Les batteries sont bricolées à partir de 880 piles d'outils électriques Dewalt. Pour éviter le problème des pneus qui explosent à haute vitesse, ils ont fait des roues d'aluminium recouvertes de caoutchouc vulcanisé.

L'engin s'appelle Blue Electric et ça montre que quelqu'un à BYU a de la culture automobile: en 1970, la voiture-fusée Blue Flame avait atteint 1014 km/h aux Salt Flats.