Genencor, filiale du groupe alimentaire et de biotechnologies danois Danisco, va développer avec le fabricant de pneumatiques Goodyear Tire & Rubber une alternative sans pétrole au caoutchouc traditionnel pour la fabrication des pneus, a annoncé mardi Danisco.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Genencor va développer et produire le BioIsoprene, «une alternative biotechnologique révolutionnaire (...) durable et compétitive» à l'isoprène, en utilisant des matières premières renouvelables, selon un communiqué du groupe.

Goodyear est l'un des grands utilisateurs dans le monde de l'isoprène, un liquide obtenu à partir d'hydrocarbures utilisé pour la fabrication de caoutchouc synthétique.

Le BioIsoprene constitue également une alternative au caoutchouc naturel et autres élastomères.

Il permet à l'industrie du pneu et du caoutchouc d'être «moins dépendante» des produits à base de pétrole, selon ce communiqué.

Danisco, par le biais de sa filiale, va investir quelque 50 millions de dollars dans sa coopération avec l'américain Goodyear dans les trois années à venir, basant son investissement sur «une estimation prudente» d'un potentiel sur le marché mondial pour l'isoprène de 1 à 2 milliards de dollars par an.

Il prévoit que la première grande usine de production du BioIsoprene sera opérationnelle en 2012.

Avec ce nouveau partenariat, le groupe danois fait un pas supplémentaire dans son passage d'une entreprise sucrière à une entreprise de produits pour l'industrie agro-alimentaire et de biotechnologies.

Il avait vendu sa division arômes «Flavours» à la société helvétique Firmenich en 2007, et sa filiale Danisco Sugar cet été à l'Allemand Nordzucker.