Ce n'est pas tous les jours qu'une Québécoise fait ses débuts à la Scala de Milan et c'est le bonheur qui anime la Saguenéenne Manon Feubel ces jours-ci.

Mis à jour le 25 févr. 2009
Mario Cloutier LA PRESSE

Très à l'aise dans le répertoire verdien, la soprano-spinto reprendra sur l'une des plus célèbres scènes du monde son rôle de Lucrezia dans I due Foscari, de Giuseppe Verdi, du 24 mars au 4 avril prochains.

Mme Feubel retrouvera, à la Scala, le baryton italien Leo Nucci avec qui elle a enregistré cet opéra l'an dernier.

L'artiste québécoise a été vue la dernière fois à l'Opéra de Montréal dans Un ballo in maschera, toujours de Verdi, lors de l'ouverture de la saison en septembre 2007.

Manon Feubel reprendra le même rôle en juin prochain à Dortmund en Allemagne aux côtés d'un autre célèbre baryton, Renato Bruson.