U.S. Girls est le projet de Meghan Remy, une Américaine installée à Toronto. In a Poem Unlimited constitue son sixième album.

ÉMILIE CÔTÉ LA PRESSE

D'abord, soulignons que la troisième plage, Mad As Hell, va directement dans notre palmarès des meilleurs extraits de l'année. Basse disco, tension mélodique, refrain salvateur: c'est à écouter en boucle.

In A Poem Unlimited s'apprécie néanmoins dans son format d'album, si on souscrit à la voix de Meghan Remy (qui pousse parfois la note à la Gwen Stefani).

Il faut aussi adhérer à une intensité et à une certaine excentricité. Les textes de Meghan Remy ont une portée féministe d'actualité. Elle fait le portrait de femmes fortes et battantes.

Côté musiques, elle se montre sous plusieurs jours, grâce à une collaboration avec le collectif jazz Cosmic Range. Elle use de son charme pop sur Rosebud, elle joue les sorcières rock sur Incidental Boogie et elle termine l'album avec une odyssée disco-funk de sept minutes.

Difficile de s'y retrouver? C'est plutôt là que se trouve le plaisir d'écoute. Entre deux arrangements aux instrumentations fécondes, il y a des illuminations pop, comme la chanson Poem (qui plaira au public de Robyn).

U.S. Girls sera en spectacle à l'Escogriffe le 11 avril.

* * * 1/2

POP INDÉ. In A Poem Unlimited. U.S. Girls. 4AD.