Le 7 août, la violoniste virtuose Angèle Dubeau offrira un concert très attendu au Festival des Arts de Saint-Sauveur. L’artiste se fait plus rare au niveau de la scène et choisit avec soin ses prestations. Or, lorsque le FASS l’a approchée dans le cadre de son 30e anniversaire, Angèle Dubeau n’a pas hésité une seconde. « J’ai tout de suite dit oui ! », affirme-t-elle avec enthousiasme.

Ève Ménard, Initiative de journalisme local Journal Accès

Lors du concert, la violoniste sera entourée des musiciennes de La Pietà. Elle en profitera pour promouvoir son album lancé en février dernier : Immersion. La violoniste promet aussi de jouer ses incontournables.

Septième d’une famille de huit enfants, la musicienne a commencé très tôt le violon. Tout le monde jouait de la musique à la maison. Elle était particulièrement fière de recevoir son tout premier violon. Celui-ci occupait même sa maison de poupées ! « Je le couchais, je lui mettais une couverte et je lui donnais un bisou avant de me coucher ! »

« C’est entré très naturellement dans ma vie et très rapidement, c’est devenu un moyen de m’exprimer », précise Angèle Dubeau au sujet de son amour pour la musique. Au début de sa vingtaine, elle voyageait déjà partout à travers le monde pour en jouer.

« J’ai compris à quel point la musique est belle et grande. Très jeune, j’ai appris que c’était une richesse, une langue internationale. »

Tout au long de sa carrière, Angèle Dubeau s’est fait un devoir de faire connaître cette richesse et de rendre la musique classique accessible. Notamment, l’artiste a fondé il y a plus de 20 ans la Fête de la Musique de Tremblant, un évènement qui célèbre la diversité musicale. Malheureusement, l’édition prévue en septembre 2021 a été reportée à l’an prochain en raison de la pandémie.

Les 24 et 25 juillet dernier, Angèle Dubeau a aussi répété son évènement Les Dames du Lac. Mis sur pied l’an dernier pour s’adapter au contexte de pandémie, ce concert sur l’eau offert par Angèle Dubeau et La Pietà invite les spectateurs à le regarder à bord d’une embarcation nautique.

Aujourd’hui, la violoniste est très fière de remarquer que le public se diversifie et que l’engouement grandit à l’égard de la musique classique. Elle prend bien soin de se renouveler année après année, ce qui semble porter fruit. Angèle Dubeau a même franchi les 125 millions d’écoutes sur les plateformes en ligne. Elle se pince encore pour y croire.

La violoniste possède une résidence secondaire dans la région des Laurentides depuis plus de 30 ans déjà. Angèle Dubeau a récemment retrouvé le plaisir du vélo. Elle aime aussi marcher dans le Domaine Saint-Bernard qu’elle qualifie de « petit joyau ».

Consultez le site du Festival des Arts de Saint-Sauveur