Le rideau tombe aussi avant même de s’être levé sur le plus important événement estival de la capitale : le Festival d’été de Québec n’aura pas lieu. « Il ne serait ni prudent, ni réaliste pour l’organisation de poursuivre ses efforts », explique un communiqué diffusé jeudi.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

En plus de la nécessité de se plier aux mesures sanitaires imposées par les autorités — « la santé de tous est notre priorité », assure le Festival d’été de Québec —, l’annulation de l’événement qui devait avoir lieu du 9 au 19 juillet est devenue inévitable en raison de l’impossibilité de rattraper le temps perdu et « l’incertitude grandissante » concernant les restrictions aux frontières. Le Canada est en effet fermé aux visiteurs étrangers au moins jusqu’au 30 juin.

Le FEQ devait notamment accueillir cette année Rage Against the Machine, Rod Stewart, Marshmello, Imagine Dragons, The National et Les Trois Accords sur le site des plaines d’Abraham. Plusieurs autres artistes québécois, de Jean-Pierre Ferland à Patrick Watson, en passant par Paul Piché, FouKi et Bernard Adamus étaient aussi au programme.

Les festivaliers qui se sont déjà procuré un laissez-passer seront remboursés. « Les festivaliers n’auront pas besoin de contacter la billetterie ou leur émetteur de carte de crédit : les remboursements seront effectués sur la carte de crédit utilisée lors de la transaction, et ce, dans les 30 prochains jours », précise le communiqué. L’organisation a aussi mis ne ligne une page d’information concernant la situation : https://www.feq.ca/Info-pratique/Covid-19.