Attention : le Québec a sa Cardi B. La rappeuse Tyleen, qu’il faut découvrir en comprenant bien tous les codes du rap. À défaut de se produire au festival Metro Metro comme prévu au printemps dernier, elle sera en spectacle vendredi dans le cadre du festival Pop Montréal. Entrevue.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Pas facile de fixer une entrevue avec Tyleen, puisque la jeune femme mène une double vie.

Si elle commence à se faire connaître comme rappeuse (notamment grâce à des collaborations avec des membres de Dead Obies), elle travaille de nuit comme préposée aux bénéficiaires dans un centre pour personnes âgées.

« J’aime prendre soin des gens », dit-elle.

En entrevue, Tyleen dégage une douceur qui — soyons honnête — contraste avec les paroles salaces de ses chansons et ses photos de presse ultra sexy.

Bien entendu, l’un ne va pas sans l’autre. Il faut juste bien comprendre les codes du rap. Et au Québec, il y a « un manque de culture » à ce sujet, souligne l’imprésario de Tyleen, Yasmine Seck.

Quoi qu’il en soit, le mini-album de Tyleen a suscité l’enthousiasme, bien qu’il ait été lancé lors de la première semaine de confinement.

Fille d’une mère néo-écossaise et d’un père originaire de la Barbade, Tyleen a grandi à LaSalle, dans l’île de Montréal. À l’âge de 4 ans, elle suivait déjà des cours de danse.

Elle est passée de l’écriture de poèmes à celle de chansons rap il y a quelques années. Des portes se sont vite ouvertes à elle. « J’avais de bons contacts qui avaient des contacts. Quand j’ai rencontré VNCE, tout est allé rapidement. »

VNCE Carter est le beatmaker de Dead Obies. Il lui a été présenté par Flawless Gretzky, un rappeur avec qui Tyleen a collaboré sur la chanson Plan$, de Joe Rocca (aussi de Dead Obies).

Extrait de Plan$

0:00
 
0:00
 

Plan$, sorti en 2017, a marqué les débuts officiels de Tyleen. Elle a ensuite signé un contrat avec Make It Rain Records (filière de musique urbaine de Bonsound), la preuve qu’il existe de plus en plus de ponts entres les scènes rap franco et anglo.

Tyleen avait alors de nombreux mémos vocaux dans son téléphone et des pistes enregistrées à la maison avec GarageBand. Plusieurs producteurs de Montréal ont alors voulu travailler avec elle, dont Tommy Kruise et Charlie Shulz (qui figurent sur son EP).

Extrait de MAGIC

0:00
 
0:00
 

Comprendre les codes du rap

Il y a beaucoup plus de rappeuses comme Tyleen aux États-Unis qu’au Québec. La sexualité, la séduction et la bravade sont au cœur de ses chansons, alors que la nudité fait partie de son identité visuelle. C’est pourquoi on la compare à Cardi B. On pourrait aussi citer les noms de Nicki Minaj et Foxy Brown.

J’écris sur la façon dont je me sens, sans censure. Je suis libre et je ne suis pas gênée de chanter des paroles explicites.

Tyleen

Tyleen adore être sur scène. Pour l’instant, elle s’est produite au Centre PHI, au festival Mural et même à îleSoniq. Or, elle veut monter sur une grande scène comme celle du Centre Bell. « Avec des chorégraphies et tout. J’aime être devant une foule », confie-t-elle.

Tyleen a confiance en elle. La rappeuse de 23 ans se prépare pour une carrière internationale. Avec son image subversive, elle peut paraître intimidante, mais en personne, il n’en est rien.

Extrait de $HUT IT DOWN

En plus de son travail comme préposée aux bénéficiaires (dans un centre où il n’y a miraculeusement pas eu de cas de COVID-19 à ce jour), Tyleen étudie pour devenir infirmière. « J’adore mon travail. Le nursing est ma passion, comme l’est la musique. »

Ses deux intérêts collent à sa personnalité d’oiseau de nuit.

Bientôt à la radio ?

Pour revenir à la musique, Tyleen travaille à un autre EP avec VNCE Carter. « Nous essayons des choses différentes avec des nouveaux sons. Je voudrais faire des chansons pour la radio. »

Tyleen a de l’ambition et des idées plein la tête, mais la pandémie la ralentit dans ses ardeurs. « Je dois être patiente », se ravise-t-elle.

La pandémie a eu du positif, souligne-t-elle néanmoins, surtout pour la communauté noire avec le mouvement Black Lives Matter.

Autre lumière au bout du tunnel : Tyleen donnera un bref spectacle vendredi après-midi au Rialto dans le cadre de Pop Montréal (à guichets fermés).

Elle sera accompagnée d’une nouvelle DJ, Tokyo Mamii.

Plus de femmes dans le rap québécois.

Enfin.

Consultez le site de Pop Montréal