Après le Panier Bleu, voici Musique Bleue, une initiative visant à favoriser l’écoute de musique québécoise durant la pandémie. L’auteur-compositeur-interprète Philémon Cimon a lancé l’idée, Telus et d’autres partenaires l’ont attrapée au vol et proposent depuis lundi des listes de lectures 100 % québécoises.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

La meilleure façon de soutenir les artistes d’ici, c’est d’écouter de la musique québécoise en ces temps de crise, disait Diane Tell, en entrevue à La Presse en mars. Philémon Cimon est du même avis : après le Panier Bleu, lancé par le gouvernement du Québec pour stimuler l’achat auprès d’entreprises d’ici, il a lancé sur les réseaux sociaux l’idée de faire la même chose avec la chanson.

Voilà donc Musique Bleue, une collection de listes musicales concoctées par des personnalités connues ou des membres de la rédaction du magazine Tour du Québec. Philémon Cimon a établi la première, qui va de Scott-Pien Picard au Tour de l’île de Félix. Il suggère aussi La Bolduc, Beau Dommage, Dumas, Claude McKenzie, Lhasa, Jean-Michel Blais et Arcade Fire. Entre autres. Une vision large de ce que c’est la musique québécoise.

Deux autres listes étaient déjà affichées sur la page de Musique Bleue, lundi, dont l’une intitulée Soleil soleil (avec Miami d’Ariane Moffatt et Les deux printemps de Daniel Bélanger, notamment) et une autre baptisée Rock Tracteur avec Montréal-40 de Malajube (pas trop de saison), mais aussi Fred Fortin, Dany Placard, Les chiens et bien d’autres.

Les listes sont aussi disponibles sur les plateformes de diffusion en continu comme Spotify et Apple Music. La Presse a fouillé sur celle du géant suédois et n’a facilement trouvé que Rock Tracteur, concocté par Simon Jodoin (Tour du Québec et Voir, aussi partenaire de l’initiative.

> Consultez le site de Musique Bleue : https://tourduquebec.ca/article/musique-bleue/