Safia Nolin a publié un texte sur le site du Womanhood Project décrivant le burnout et la détresse qu’elle a récemment traversés.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

À la suite du grand succès de son premier album, en 2015, mais aussi après la baisse de popularité qui a suivi, elle a quitté les réseaux sociaux.

> Lisez le texte de Safia Nolin : http://thewomanhoodproject.com/work/safia-nolin/

La chanteuse de 27 ans explique pourquoi : après la parution de son deuxième opus (en 2018), en manque de l’approbation des gens, de l’attention avec laquelle elle avait « bouché [ses] trous » émotionnels, elle a été prise dans un cercle vicieux de déception, de jalousie et de manque d’estime.

« Commencer par me couper des réseaux sociaux m’a aussi coupée des attentes et j’ai commencé à retrouver ma valeur en tant qu’artiste. J’ai commencé à détacher les mots succès et argent à valeur artistique. Ce n’est pas une lutte que j’ai fini de mener avec moi-même. Je commence juste à me retrouver. »