(New York) La dispute entre la chanteuse Taylor Swift et le magnat de l’industrie musicale américaine Scooter Braun a valu à la famille de ce dernier des « menaces de mort », a-t-il dénoncé vendredi.

Agence France-Presse

Alors qu’un conflit les oppose concernant les droits des anciennes chansons de Taylor Swift, la chanteuse de 29 ans a notamment accusé Scooter Braun, dont la société a racheté sa maison de disques, d’exercer un « contrôle tyrannique » sur elle en lui empêchant de chanter ses anciens morceaux à la télévision.  

PHOTO STEVEN FERDMAN, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Scooter Braun

« Le message qu’ils m’envoient et très clair » a fustigé la vedette dans un post de blogue. « En gros, sois une bonne petite fille et tais-toi ».  

Des accusations auxquelles a répondu Scooter Braun sur Instagram vendredi en expliquant qu’elles avaient valu « des menaces de mort » à sa famille.

« Je pense que ce n’était pas ton intention, mais il est important que tu saches que tes mots ont une portée énorme », a-t-il écrit.

Taylor Swift n’a pas répondu.  

Plus tôt dans la semaine, la maison de disques de Scooter Braun, Big Machine, qui détient les droits des enregistrements des six premiers albums de la chanteuse, a annoncé l’avoir autorisée à chanter ses vieux tubes lors de la cérémonie des American Music Awards qui se tiendra dimanche.