Après avoir écrit des chansons pop, fait des albums de reprises et un disque de Noël, Gregory Charles se lance dans la musique instrumentale. Il a dévoilé hier une pièce de sept minutes, Larmes du printemps, premier extrait tiré d’un album de 10 morceaux qui sortira le 15 novembre.

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

Intitulé LEN, diminutif de Lennox, le nom de son père, cet album est dédié à celui qui est mort dans un tragique accident en février 2018.

« Dans les derniers moments de sa vie, raconte le musicien dans un communiqué, mon père s’asseyait souvent à la porte de mon studio, m’écoutant, des heures durant, composer des pièces instrumentales […], comme il écoutait ma mère composer pour moi quand j’étais tout petit. Je le retrouvais, des larmes couvrant son visage éternellement amoureux, le cœur rempli de reconnaissance pour la femme qu’il avait aimée et qu’il ne pouvait plus tenir dans ses bras. C’est à cette source que j’ai puisé les mélodies de l’album qui porte son nom. »