Natalia Wysocka Collaboration spéciale

1. L’Orchestre symphonique de Montréal

Poursuivant la tradition, l’OSM proposera cet été trois concerts gratuits en plein air. La première de ces soirées, animées par André Robitaille, aura lieu au parc Wilfrid-Bastien de Saint-Léonard, le 23 juillet à 19 h 30. Sous la direction du chef en résidence Adam Johnson, les musiciens interpréteront, notamment, les Danses hongroises nos 5, 6 et 7 de Brahms et le bien choisi Été, des Quatre saisons de Buenos Aires d’Astor Piazzolla. Le violoniste ottavien et soliste invité Kerson Leong se joindra également à eux le temps d’une Havanaise de Saint-Saëns. Le lendemain, les artistes se déplaceront, avec le même programme, au Parc équestre de Blainville. Ils cloront la trilogie de concerts en beauté le 25 juillet au parc Sorbonne de Brossard.

> Consultez le site de l'OSM

2. L’Orchestre Métropolitain

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Yannick Nézet-Séguin lors du concert en plein air de l’Orchestre Métropolitain sur le belvédère du mont Royal en juillet 2018

Le 27 juin à 20 h 30, l’OM célébrera l’inauguration de l’Espace 67 avec un concert en plein air gratuit qui permettra aux mélomanes d’apprécier toute la beauté des lieux. Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, 77 musiciens interpréteront, entre autres, ces grands classiques que sont le Carmen de Bizet et le Boléro de Ravel. Tout au long de l’été, on pourra du reste suivre l’orchestre dans de multiples événements, dont le Festival de Lanaudière, où il offrira plusieurs concerts. Parmi eux, l’événement Berlioz amoureux, soirée qui se tiendra le 6 juillet et durant laquelle l’OM jouera, toujours sous la direction du maestro et avec la mezzo-soprano Susan Graham, La mort de Cléopâtre et des extraits de Roméo et Juliette.

> Consultez le site de l'OM

3. Festival de Lanaudière

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Répétition de Stabat Mater de Pergolesi, par Les Grands Ballets

C’est la première fois que le Festival de Lanaudière accueille Les Grands Ballets dans sa programmation. Pour l’occasion, la compagnie montréalaise sous la direction artistique d’Ivan Cavallari dansera à Joliette le Stabat Mater de Pergolesi, chorégraphié par le Roumain Edward Clug, puis la 7e Symphonie de Beethoven, telle qu’imaginée par le regretté chorégraphe allemand Uwe Scholz. Ce doublé fait de joie, de félicité et de bonheur a été encensé lors de sa présentation dans la métropole en 2017. Un chic choix pour le spectacle de clôture.

Du 5 juillet au 4 août

4. Festival international du Domaine Forget

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Jean-Philippe Tremblay dirigera l’Orchestre de la Francophonie 
au Festival du Domaine Forget.

Parmi la multitude de concerts de qualité qui seront présentés au Festival du Domaine Forget, dans Charlevoix, notons celui à la mémoire d’Huguette Dubois. Pour rendre hommage à la grande dame du mécénat, disparue le 31 mars 2018, l’Orchestre de la Francophonie jouera notamment, sous la direction de Jean-Philippe Tremblay, L’oiseau de feu, suite de Stravinski. L’altiste Marina Thibeault et le violoniste Kerson Leong seront les solistes invités de cet événement, qui se tiendra le 14 juillet à 15 h et qui s’annonce fort en émotions.

Du 22 juin au 18 août

5. Orford Musique

PHOTO CHRISTINA ALONSO, FOURNIE PAR LE FESTIVAL DE LANAUDIÈRE

Le festival Orford Musique s’ouvrira le 5 juillet avec un concert du grand pianiste Marc-André Hamelin.

Placé sur le thème du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, le festival s’ouvrira le 5 juillet avec un concert du grand pianiste Marc-André Hamelin qui interprétera, entre autres, la Polonaise-fantaisie en la bémol majeur, op. 61, de Chopin et la Fantaisie en do majeur, op. 17, de Schumann. L’artiste sera de retour sur scène le lendemain, en compagnie cette fois-ci du violoncelliste Stéphane Tétreault. La rencontre des deux musiciens sera l’occasion d’entendre la Sonate pour violoncelle et piano no 2 en fa majeur, op. 99, de Brahms et la Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur, op. 40, de Chostakovitch.

Du 5 juillet au 17 août

6. Festival Classica

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Élizabeth Blouin-Brathwaite agit à titre de soliste invitée au cours 
du concert Festival Classica, à Saint-Lambert.

Cette année, le festival de Saint-Lambert passe « de Berlioz aux Bee Gees ». Dans la deuxième lignée – celle des Bee Gees, donc –, on note l’événement Saturday Night Fever, qui se tiendra effectivement en ce « Saturday night » du 1er juin. De grands succès du disco arrangés par Simon Fournier et Peter Brennan, et interprétés par l’Orchestre symphonique du Conservatoire de la Montérégie et le Chœur Classica, résonneront alors sous la direction de Simon Fournier. Élizabeth Blouin-Brathwaite agit à titre de soliste invitée de ce concert gratuit sous les étoiles. Pour ce qui est de Berlioz, il sera entre autres célébré le 2 juin à 13 h, alors que l’Orchestre Philharmonique de Montréal interprétera sa Symphonie fantastique en plein air.

Jusqu’au 16 juin