Le rappeur québécois Koriass, en tournée cet été, a écrit un texte fort senti à l'une de ses demi-soeurs, mardi, avec qui il est ami Facebook depuis peu.

Mis à jour le 21 juill. 2016
LA PRESSE

Dans son billet, qui a récolté près de 3000 mentions «j'aime», il dit: «J'ai les yeux doux. Je me connais. Je me vois souvent. [...] J'ai le regard soft parce que je suis encore émerveillé par l'esti de rose du ciel à 8:32 en juillet, la fourmi qui lève 100 fois son poids like a boss et les S à l'envers de ma petite. [...] Bref, t'as ces yeux-là. Les sensibles. Qui voient le fucking beau et le cherche.»

Ce n'est pas la première fois que Koriass évoque ses demi-frères et demi-soeurs, qui vivent au Brésil, où son père est parti avant sa naissance en suivant une secte. Dans sa chanson St-Eustache, il en parle brièvement.