Source ID:; App Source:

Les Rolling Stones comblent leurs fans israéliens

Mick Jagger en spectacle à Tel-Aviv.... (Photo: AFP)

Agrandir

Mick Jagger en spectacle à Tel-Aviv.

Photo: AFP

Agence France-Presse
Tel-Aviv

Les Rolling Stones ont donné mercredi soir à Tel-Aviv leur premier concert en Israël devant près de 50 000 fans, faisant fi des appels de militants pro-palestiniens à annuler leur étape israélienne.

Le légendaire groupe cinquantenaire a démarré son spectacle avec l'appropriée Start Me Up. Dès le deuxième morceau, les musiciens ont laissé tomber la veste en raison de la canicule apportée par le désert sévissant à Tel-Aviv et dans le reste du pays, a constaté un photographe de l'AFP.

«Bonsoir Tel-Aviv et bonne fête de Chavouot, nous sommes les Rolling Stones», a lancé à la foule Mick Jagger dans un hébreu approximatif.

L'heure du concert, prévu à 20h30 au parc Hayarkon, au nord de Tel-Aviv, a été reculée de 45 minutes pour permettre aux juifs pratiquants de s'y rendre après la tombée de la nuit qui marque la fin de la fête de Chavouot, jour chômé pendant lequel les juifs religieux ne prennent ni la voiture ni les autres transports, selon Shuki Weiss, le producteur du concert, cité par le quotidien Haaretz.

Le dispositif technique des Stones est le plus élaboré de tous les concerts jamais organisés en Israël, a souligné le producteur.

Selon le Haaretz, Shuki Weiss aurait garanti au groupe 6,7 millions $ pour ce concert.

«C'est historique, il y aura tout le «beau monde» israélien à ce concert, comme la mannequin Bar Rafaeli», a indiqué à l'AFP Benny Dudkevitch, journaliste spécialiste du rock à la radio publique israélienne. Selon lui, le groupe devait interpréter Hava Nagila, une des chansons les plus connues du folklore juif.

Les rock-stars britanniques sont arrivés lundi à bord de leur avion privé, orné du célèbre logo à la langue tirée, accompagnés d'une équipe de 70 personnes, dans le cadre de leur tournée européenne.

Le guitariste Ronnie Wood, le batteur Charlie Watts et le claviériste Chuck Leavell ont visité mardi la Vieille ville à Jérusalem-Est tandis que Mick Jagger a préféré se rendre sur site archéologique romain de Césarée (nord d'Israël), au bord de la Méditerranée, a-t-il annoncé sur sa page Facebook.

La venue des Rolling Stones en Israël survient en dépit d'une campagne des militants du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) - soutenue par le fondateur de Pink Floyd Roger Waters - qui avaient exhorté le groupe à ne pas jouer dans «l'Israël de l'apartheid et à ne pas fermer les yeux sur (ses) violations du droit international et des droits de l'Homme contre le peuple palestinien».

Les Rolling Stones avaient suspendu une tournée mondiale en mars, alors qu'il s'apprêtait à se produire en Australie, à la suite du suicide de la compagne de Mick Jagger, la styliste américaine L'Wren Scott.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer