Plus de 700 personnes sont venues voir Unis pour Lac-Mégantic, un spectacle en soutien aux familles touchées par la tragédie.

Véronique Lauzon LA PRESSE

C'est avec doigté et douceur que Sébastien Benoit a animé cette soirée, qui a accueilli sur la scène du National plus de 50 artistes et sportifs dont Robert Charlebois, Zachary Richard, Claude Dubois et Aleksandra Wozniak.

Voici les témoignages de quelques personnalités.

«Physiquement, on est loin de Lac-Mégantic, mais dans notre coeur, on est près. On pense beaucoup à eux.» - Martin Cloutier et son complice, Dominic Sillon.

«Je trouve ça épouvantable qu'on permette à des matières dangereuses de traverser des centres-villes, et ce, sans avoir la décence de s'occuper de la sécurité du public. On a un gros problème.» - Claude Dubois.

«Le 29 juin, je chantais à Lac-Mégantic pour le Poker Run qui attire des milliers de personnes. J'ai donc rencontré plein de musiciens et de gens là-bas sans savoir que quelques jours plus tard, tout allait changer pour eux.» - Rick Hughes.

«On souffre et nos coeurs saignent depuis deux semaines. Ce soir, on va essayer de se faire du bien.» - Sébastien Benoit, maître de cérémonie de la soirée.

«Pour les gens de ma génération, je pense que c'est l'événement le plus tragique qui est arrivé au Québec.» - Maxime Talbot, joueur de hockey des Flyers de Philadelphie.

«Ce soir, je récite un poème de Gérald Godin, parce que je trouve qu'il a beaucoup de résonance avec la tragédie. Entre autres, ça dit que la mémoire n'oublie pas. Je trouve ça important qu'un poète nous dise qu'il ne faut pas oublier, pour que les gens concernés par la tragédie fassent en sorte que ça ne se reproduise jamais.» - Lorraine Pintal, metteure en scène et directrice artistique du Théâtre du Nouveau Monde.

«Ça a explosé chez nous, au Québec. C'est notre monde, notre peuple, donc il faut mettre la main à la pâte pour les aider.» - Ingrid Falaise et Jérôme Charlebois, membres du comité organisateur du spectacle.

«Il y a un encan silencieux ce soir et j'ai apporté ma raquette pour contribuer à l'événement. Je tenais vraiment à être ici, puisque cette catastrophe m'a chavirée.» - Aleksandra Wozniak, joueuse de tennis professionnelle.

«Dans une tragédie comme celle-là, c'est important d'apporter du soutien et de l'amour.» - Valérie Carpentier, gagnante de La voix.