Source ID:375861; App Source:cedromItem

Pour oreilles larges

Plume Latraverse... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Plume Latraverse

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Si Plume se produit avec l'OSM la semaine prochaine, c'est parce que Mes Aïeux en interprétera le programme principal.

«Nous avons reçu un courriel de l'OSM pour nous demander si nous étions intéressés, relate Stéphane Archambault. Le genre de choses à laquelle on ne songeait même pas... Notre réaction a été assez spontanée! Tout de suite, nous avons eu envie de dire oui. Ç'aurait été un peu spécial de répondre non, on passe notre tour!»

Mes Aïeux a donc accepté de jouer le jeu du grand déploiement symphonique. Dans un premier temps, le groupe a rencontré le chef d'orchestre Simon Leclerc.

«Un artiste très talentueux, dit Stéphane Archambault. Nous lui avons suggéré un bassin de chansons dans lequel il a fait des choix. Gentiment, il nous a d'abord suggéré de ne pas jouer la musique de nos chansons comme on le faisait dans nos spectacles. Nous avons dû dégraisser la patente, renoncer à notre instrumentation électrique, nous adapter aux arrangements, réapprendre le répertoire en quelque sorte.»

«Tant qu'à faire le trip, insiste Stéphane Archambault, il fallait le faire jusqu'au bout. Il fallait accepter de nous fondre dans l'OSM, laisser Simon Leclerc complètement libre. Souvent, la pop symphonique ne marche pas. Or, quand ça ne marche pas, il s'agit d'un groupe ou d'un artiste se contentant de cordes qui accotent derrière. La poutine se retrouve alors avec trop de fromage!»

Mes Aïeux n'aura guère le temps d'approfondir sa relation artistique avec des musiciens classiques. «Une seule répétition est prévue avec l'OSM, précise Stéphane Archambault. Mais c'est déjà grisant d'imaginer ce que ça va donner lorsqu'on répète avec les versions synthétiques.»

Mes Aïeux interprétera 11 chansons de son répertoire, dont Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Les oies sauvages, Le repos du guerrier, Toune en on ou Hommage en grains. Et partagera la scène avec son aïeul préféré, Michel Latraverse.

«La proposition a d'abord surpris, raconte Archambault. Puis les gens de l'OSM ont été complètement emballés par l'idée.»

L'association entre Mes Aïeux et Plume n'est-elle pas étonnante de prime abord?

Filiation

Non, répond le chanteur de Mes Aïeux. «Nous ressentons une espèce de filiation avec Plume. Nous l'avons connu au festival de Petite-Vallée. Un soir, nous nous sommes retrouvés sur scène à chanter L'hôtel et la boisson avec monsieur Plume. Quelques années plus tard, nous avons fait sa première partie à Sherbrooke. Il a aimé, nous avons fraternisé davantage. Depuis ce temps, nous avons développé une relation spéciale avec lui. Évidemment, nous sommes de grands fans.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer