Les Texans d' Okkervil River ont offert l'année dernière une précieuse galette d'indie rock, The Stage Names, révélant à un plus grand nombre le talent de chanteur, de compositeur et surtout d'auteur du leader Will Sheff.

Philippe Renaud COLLABORATION SPéCIALE

C'est qu'il possède une sacrée belle plume. Un fameux conteur comme il ne s'en fait plus assez, porté par un orchestre au son vivace, puisant dans plusieurs grandes époques du rock américain pour asseoir le propos de ce nouvel album.

Ainsi, The Stand-Ins doit être vu comme la suite du précédent, abordant sensiblement les mêmes thèmes (The Stage Names devait d'ailleurs être un album-double), principalement la futilité de la popularité et les masques qui doivent tomber.

Peu de chansons ratent leur cible, si bien que l'ensemble s'écoute avec appétit, tant les compositions sont solides, les guitares (électrique, slide, sèche) opulentes et l'interprétation passionnée. Un disque urgent et pertinent; encore un bon produit Jagjaguwar.

À écouter: Blue Tulip

ROCK

OKKERVIL RIVER

The Stand-Ins Jagjaguwar/Outside ****