Source ID:4fb00d31b0a236aab79d4c83074ebbe1; App Source:StoryBuilder

La mémoire du sable: la guerre après la guerre ***

La mémoire du sable... (Image fournie par XYZ éditeur)

Agrandir

La mémoire du sable

Image fournie par XYZ éditeur

Après une trentaine de livres jeunesse, l'auteure et psychiatre Lyne Vanier signe ici un premier roman pour adultes avec un résultat heureux et convaincant en dépit de certaines inégalités.

À travers l'histoire triste à arracher le coeur de Mathieu, un jeune homme de 25 ans revenu d'une mission en Afghanistan, l'auteure aborde de façon frontale le mal qu'est le syndrome de stress post-traumatique avec toutes ses conséquences.

Ici, elles s'appellent drogues, cauchemars, isolement, paranoïa, etc. Dans ce sombre tableau, il y a quelques scintillements auxquels Mathieu - et le lecteur - s'accroche. L'écriture est vive. Les phrases sont courtes.

Tac! Tac! Tac! Elles sont débitées au rythme d'une arme automatique de fantassin. Les longs passages en forme de soliloques de Mathieu sont convaincants.

Par contre, les dialogues sont mous et prévisibles. À quelques reprises, l'auteure pige aussi dans la culture et le langage populaires (le fameux pogo pas dégelé de Manon Massé, par exemple) pour alimenter les réflexions de son personnage principal. Des emprunts inutiles et mal foutus.

Cela dit, Lyne Vanier réussit à bien nous expliquer cette guerre intérieure qui mine tant de militaires après leur retour du front.

* * *

La mémoire du sable. Lyne Vanier. XYZ éditeur. 231 pages.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer