MC Gilles aura son Ă©mission au 98,5

L’annonce de l’arrivĂ©e de Philippe Cantin dans le fauteuil actuellement occupĂ© par Patrick LagacĂ© au 98,5 a complĂštement Ă©clipsĂ© une autre annonce. En plus d’assurer une prĂ©sence au quotidien dans le retour Ă  la maison, MC Gilles prĂ©sentera une toute nouvelle Ă©mission le vendredi de 18 h 30 Ă  20 h. Il s’agit d’un rĂ©sumĂ© de la semaine qui sera fait Ă  partir de moments radiophoniques du 98,5 et d’observations plus personnelles de l’homme Ă  l’éternel chapeau de cowboy. Avec MC Gilles, on peut imaginer que cette Ă©mission ne se prendra pas au sĂ©rieux et qu’elle aura pour but de conclure la semaine dans la bonne humeur. Avis aux animateurs et aux chroniqueurs du 98,5, tout ce que vous allez maintenant dire pourrait se retourner contre vous.

Un avant-goĂ»t de l’étĂ© sur ICI PremiĂšre

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Rose-Aimée Automne T. Morin

La saison rĂ©guliĂšre d’ICI PremiĂšre prend fin le 21 juin, mais dĂ©jĂ  des bruissements me parviennent aux oreilles. Rose-AimĂ©e Automne T. Morin prĂ©sentera une Ă©mission intitulĂ©e Ralentir. Comme son titre l’indique, elle et ses invitĂ©s nous diront comment, dans le monde effrĂ©nĂ© oĂč nous vivons, il faut apprendre Ă  aller moins vite. De son cĂŽtĂ©, Catherine Richer prĂ©sentera PhĂ©nomĂ©nal, une sĂ©rie sur les grands phĂ©nomĂšnes culturels. Disons que notre Ă©poque est un grand fournisseur de tendances, Ă  commencer par les tĂ©lĂ©rĂ©alitĂ©s. De plus, Evelyne Charuest remplacera PĂ©nĂ©lope McQuade dans la tranche de 9 h Ă  11 h 30, et Marie-Louise Arsenault prĂ©sentera des sĂ©ries d’entretiens avec des politiciens et des Ă©crivains. Parmi les retours souhaitĂ©s, notons celui de Jean-SĂ©bastien Girard Ă  la barre de JS Tendresse. Ça tombe bien, on annonce une tournĂ©e pour MichĂšle Torr au QuĂ©bec.

Véronique et les Fantastiques en mode 100 % musique francophone

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

VĂ©ronique Cloutier

Rouge FM a rĂ©cemment annoncĂ© que son Ă©mission du retour Ă  la maison, VĂ©ronique et les Fantastiques, animĂ©e par VĂ©ronique Cloutier, offrira une programmation musicale cent pour cent francophone. Est-ce que cela veut dire que nous aurons droit Ă  davantage de chansons anglophones dans les autres Ă©missions ? « MathĂ©matiquement, on pourrait, m’a rĂ©pondu un porte-parole de Bell MĂ©dia. Dans ce cas-ci, cette initiative n’affecte pas la densification de chansons anglophones ailleurs dans la programmation. Rouge FM respecte les rĂšgles de radiodiffusion avec 55 % de musique francophone entre 6 h et 18 h et un minimum de 65 % de musique francophone sur l’ensemble de la semaine. » On verra bien si ce diffuseur tiendra ses promesses. En attendant, saluons cette initiative qui devrait faire des petits.

Une série balado percutante sur les thérapies de conversion

Depuis 2022, les thĂ©rapies de conversion sont interdites au Canada. Pourtant, ces pratiques qui visent Ă  modifier l’orientation sexuelle ou l’identitĂ© de genre d’une personne continuent d’exister. Le rĂ©alisateur Jocelyn Lebeau a crĂ©Ă© une percutante sĂ©rie balado de sept Ă©pisodes qui sera offerte Ă  compter du 8 avril sur OHdio. Dans le premier Ă©pisode de Fais un homme de toi – thĂ©rapies de conversion, on rencontre Gabriel qui, Ă  l’aube de l’adolescence, a subi ce type de « thĂ©rapie » par l’intermĂ©diaire de la communautĂ© religieuse dont faisait partie sa mĂšre. « Ce n’est pas parce qu’il y a un dĂ©mon en toi que tu es le dĂ©mon ! » C’est ainsi qu’on a expliquĂ© Ă  Gabriel qu’il fallait faire sortir le « diable » qui Ă©tait en lui. Cela a pris la forme d’un exorcisme. Je ne vous en dis pas plus. C’est troublant, bouleversant, mais ĂŽ combien pertinent. À Ă©couter sans faute.

La radio n’a pas d’ñge

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Un sondage démontre que 56 % des gens de 18-34 ans écoutent la radio en direct au cours de la semaine.

Le sondage LĂ©ger prĂ©sentĂ© annuellement Ă  l’émission Dans les mĂ©dias est un riche indicateur de nos habitudes en matiĂšre de consommation des mĂ©dias. Parmi les faits saillants dĂ©voilĂ©s il y a quelques jours, on apprend que la radio continue de plaire de maniĂšre quasi Ă©gale Ă  tous les groupes d’ñge. Chez les 18-34 ans, 56 % d’entre eux l’ont Ă©coutĂ©e en direct au cours de la semaine prĂ©cĂ©dant la collecte pour s’abreuver d’actualitĂ©, alors que le score est de 66 % pour les 35-54 ans et 63 % pour les 55 ans et plus. Cet Ă©quilibre n’a rien Ă  voir avec celui des bulletins de nouvelles de la tĂ©lĂ©vision, qui attirent 38 % des 18-34 ans contre 85 % des 55 ans et plus.

Stingray à la défense des radios locales

Quand on Ă©voque le nom de Stingray, on pense immĂ©diatement Ă  la diffusion de musique en continu. Mais cette entreprise canadienne situĂ©e Ă  MontrĂ©al est Ă©galement propriĂ©taire d’une centaine de stations de radio. Face Ă  la crise qui secoue les mĂ©dias canadiens, Stingray a pris l’initiative de faire une intervention auprĂšs du gouvernement fĂ©dĂ©ral pour dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts de la radio locale. Avec d’autres rĂ©seaux de radios locales (Acadia Broadcasting, Arsenal MĂ©dia, Bayshore Broadcasting, Central Ontario Broadcasting, Golden West Broadcasting, etc.), Stingray demande un engagement d’Ottawa visant Ă  investir au moins 70 % des dĂ©penses publicitaires du gouvernement dans les mĂ©dias locaux (radio, tĂ©lĂ©vision, presse Ă©crite, mĂ©dias numĂ©riques). On propose Ă©galement l’instauration d’un crĂ©dit d’impĂŽt minimal de 20 % pour encourager les annonceurs Ă  privilĂ©gier l’achat de publicitĂ©s dans les mĂ©dias canadiens. « Il y a quelques annĂ©es, le gouvernement fĂ©dĂ©ral injectait 90 % de son budget publicitaire dans les mĂ©dias canadiens. Aujourd’hui, 80 % vont aux gĂ©ants du numĂ©rique, dĂ©plore Eric Boyko, prĂ©sident, cofondateur et chef de la direction de Stingray. C’est le GAFAM [Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft] qui empoche. Il faut changer ça. »

Des productions de Radio-Canada se démarquent

PHOTO JOSIE DESMARAIS, ARCHIVES LA PRESSE

Marie-Louise Arsenault est Ă  la barre de l’émission Tout peut arriver, Ă  Radio-Canada.

Le gala des New York Festivals Radio Awards rĂ©compense les meilleures productions radiophoniques provenant des quatre coins du monde. Pas moins de sept crĂ©ations de Radio-Canada font en ce moment partie de la sĂ©lection (la « courte liste »). Parmi les Ă©missions, on retrouve Tout peut arriver, le rendez-vous incontournable du samedi sur Ici PremiĂšre, Janette et ses perles de sagesse, de mĂȘme qu’Entre Carole et Lewis, Ă©mission de Carole Laure et Lewis Furey sur ICI Musique (en toute transparence, je dois prĂ©ciser que j’ai collaborĂ© Ă  cette production). Du cĂŽtĂ© des balados, Ça s’explique, Ma version des faits : le cas Claude Larouche, Redoutables : les grands crimes en rĂ©cit et RĂ©sistance ont aussi Ă©tĂ© retenues. On en saura plus lors du gala du 16 avril prochain.