C’est dimanche soir que les masques tomberont une dernière fois, entre un gag décalé de Stéphane Rousseau et un cri d’enthousiasme de Véronic DiCaire. Qui de la Dinde noire, des Inséparables ou du Harfang des noces remportera le concours des mascottes musicales de TVA ?

Publié le 27 nov. 2021

Non, attendez. La question se lit plutôt comme suit : qui se cache donc sous ces trois costumes d’animaux ? Honnêtement, on s’en fout un peu de qui remportera ou non le masque d’or. Ce qu’on veut savoir et voir dans Chanteurs masqués, c’est qui nous a bernés pendant deux mois et demi avec sa voix trafiquée et une gestuelle amplifiée.

Avec District 31, Chanteurs masqués, qui dérive d’un concept de télé sud-coréenne archisimple, caracole toujours en tête du palmarès des émissions les plus populaires au Québec. Les cotes d’écoute de ce plateau chauffé par Guillaume Lemay-Thivierge ont facilement surpassé celles de Star Académie, l’autre gros canon de TVA.

Pour revenir à nos moutons (masqués) maintenant, l’identité de la Dinde noire semble faire consensus auprès des téléspectateurs. Il s’agirait de Jason Roy-Léveillée, vu dans Lance et compte, Ramdam, Unité 9 et Grease, entre autres. Acteur, chanteur, sportif, réalisateur (Défense d’entrer), Jason Roy-Léveillée coche toutes les cases.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE FACEBOOK DE CHANTEURS MASQUÉS

La Dinde noire

Il ne faudrait pas non plus écarter l’hypothèse de Jonathan Roy, le fils de Patrick Roy. Mais tous les indices pointent vers Jason Roy-Léveillée.

Les Inséparables ont un parcours similaire à celui de Julie Masse et Corey Hart, qui ont grimpé au sommet, seuls ou ensemble.

Certaines informations dans les capsules laissaient croire que René et Nathalie Simard pourraient avoir revêtu les plumes des deux oiseaux, d’autres nous dirigeaient vers Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau. Pas évident à deviner. Par contre, les références aux Bahamas ne peuvent s’appliquer qu’à Julie et Corey.

Le Harfang des noces est le cas le plus complexe. Je pense que c’est Lulu Hughes, dont la langue maternelle est l’anglais, mais Marie-Denise Pelletier, Véronique Béliveau et Luce Dufault, qui ont toutes participé à Starmania, sont aussi de bonnes options.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE FACEBOOK DE CHANTEURS MASQUÉS

Le Harfang des noces

Il faut le redire : le décor de Chanteurs masqués est spectaculaire. C’est magnifique. Par contre, il y a peut-être eu de l’abus dans le bidouillage électronique des voix des artistes, ce qui rend quasi impossible leur reconnaissance.

Ça serait fort étonnant que TVA ne renouvelle pas Chanteurs masqués pour une deuxième saison. D’autant plus que le réseau a donné le feu vert à L'île de l'amour 2, la téléréalité Cupidon qui a obtenu des résultats moins mirobolants, restons polis. Faut dire que l'horaire de diffusion des aventures des insulaires à Los Cabos a été plus confus qu'une Audrey dans le bureau de Louise Sigouin.

Selon TVA, le but de L'île de l'amour était de faire rayonner TVA+. Le nombre de visionnements sur cette plateforme de Québecor aurait augmenté de 56 % en septembre et en octobre grâce aux pectoraux de Tommy-Lee et compagnie. Le physique au secours du numérique !

Deux sœurs dans de beaux draps !

La savoureuse comédie Entre deux draps de Noovo a bouclé sa mi-saison, mercredi soir, avec une jolie surprise pour ses fans. Nous y avons appris que deux des personnages principaux, Marie-Ève (Bénédicte Décary) et Virginie (Karine Gonthier-Hyndman), étaient des sœurs. C’était vraiment super sympathique de les voir s’obstiner autour d’une vapoteuse (j’ai un peu crié).

Il faut savoir qu’Entre deux draps évolue dans un univers fermé, où la caméra suit cinq couples dans leur chambre à coucher, sans contact avec l’extérieur ni entre eux. Un sixième couple s’est greffé à l’émission cet automne, soit les parents du célibataire Thomas (Mathieu Pepper), joués par Micheline Bernard et Martin Drainville, ce qui a agrandi le terrain de jeu des scénaristes. Dans cet esprit d’ouverture, les auteurs ont aussi envoyé Thomas chez Lydia (Virginie Ranger-Beauregard) et Antoine (Pier-Luc Funk) pour le sketch de la vente d’objets sur Marketplace. Mais règle générale, les protagonistes de la série vivent isolés.

PHOTO FOURNIE PAR NOOVO

Karine Gonthier-Hyndman et Florence Pilotte dans Entre deux draps

Le lien entre Virginie et Marie-Ève permettra à Entre deux draps d’élargir encore plus ses horizons. Par exemple, dans les nouveaux épisodes que Noovo relaiera à l’hiver, Luc (François Papineau) gardera Florence (Florence Pilotte), la fille démoniaque de Marco et Virginie. Ça veut également dire que Rémy Girard, père de Marie-Ève, est aussi le papa de Virginie.

Pour le moment, pas question d’abuser de ce procédé de croisement. « On ne veut pas que ça soit forcé », indique le réalisateur d’Entre deux draps, François St-Amant.

À partir de janvier, un nouveau personnage rejoindra la distribution d’Entre deux draps : la mère « très maternelle » de Marco, jouée par Diane Lavallée.

Lise (Guylaine Tremblay) rencontrera en vrai la belle Marie-Ève et Catherine Brunet reviendra régulièrement, puisque son personnage est la mère porteuse de Jean-Pascal (Simon Pigeon) et Simon (Antoine Pilon).

Autre bonne nouvelle : vous souvenez-vous de Mélissa (Pascale Renaud-Hébert), la fille qui trouvait que Thomas embrassait avec trop de salive ? Elle a tellement été bonne que nous la reverrons tous les deux épisodes au cours de l’hiver.