L’organisme Les Impatients, qui vient en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique, présente des œuvres de trois de ses artistes à New York cette fin de semaine, dans le cadre de la foire Outsider Art Fair.

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Après avoir participé, en octobre dernier, à la Outsider Art Fair de Paris, Les Impatients sont à New York jusqu’à dimanche dans le but de « se positionner comme acteur à portée internationale dans le monde » de l’art outsider, terme par lequel on qualifie les
créateurs autodidactes non issu du milieu artistique.

Les trois artistes dont les œuvres seront exposées à la Outsider Art Fair sont Philippe Lemaire, Antonio Mazza et Larry Vick. Le directeur général des Impatients, Frédéric Palardy, et le responsable de la collection des Impatients, Simon Zagari, seront sur place, à New York.

PHOTO FOURNIE PAR LES IMPATIENTS

Le char de mon Père, 1993, Philippe Lemaire, gouache sur papier, 35,5 cm x 43,1 cm.

Les Impatients collectionnent depuis 27 ans les œuvres des personnes ayant des problèmes de santé mentale et qui viennent les créer en atelier. L’organisme en possède déjà environ 15 000 provenant de quelques 150 créateurs et créatrices. Ces œuvres sont conservées à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, là où sont apparus les premiers ateliers de création des Impatients, en 1989.

La collection des Impatients est placée depuis 2018 sous la responsabilité de Simon Zagari, un diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Elle bénéficie d’une attention particulière afin d’assurer sa pérennité et sa diffusion. Elle est en voie d’être entièrement numérisée.

Plusieurs institutions ont pris en compte des œuvres de la collection des Impatients pour leurs expositions, soit le Centre des sciences de Montréal, le Musée de la civilisation de Québec, la Collection de l’Art Brut, à Lausanne, en Suisse, et le Musée des beaux-arts du Canada.

Infos : https://impatients.ca